Dominique Heritier - Psychologue clinicienne, Psychanalyste

psychologue, psychanalyste au 16 rue Pharaon, Toulouse

766 (2)

  j'exerce depuis 1999, auprès
 d'adultes, de jeunes adultes, adolescents, d'enfants, personnes  agées, familles.... et dans le secteur de la formation et du médico-social . 
        "Etre psychanalyste, c'est simplement ouvrir les yeux sur l'évidence
qu'il n'y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine"                                                       Séminaire III les psychoses 1955-1956 Jacques Lacan

 QUAND ET POURQUOI ET CONSULTER UN PSYCHOLOGUE ? UN PSYCHANALYSTE?

QUAND ? Des événements surviennnent dans votre vie, des conséquences pénibles apparaissent,la question de se faire aider se pose.

POURQUOI ? Articulées  à des événements personnels

 Les sphères de la painte:
  • L'humeur: anxiété, abattement,tristesse,agressivité,dépression, colère...
  • Le corps dans ses fonctions : 
  • de l'alimentation, boulimie, anorexie, du sommeil, de la sexualité
  • Dans sa globalité : maladies chroniques, douleurs, handicap. 
  • plaintes phobiques liées à une peur intense, disproportionnée et incompréhensible face à un type d'objets ou de situations, d'idées obsédantes, d'addictions,  entraînant de la gêne personnelle ou sociale. 

Vous ressentez le besoin, le désir de vivre différemment. Le psychologue, psychanalyste vous incite à parler des symptômes qui sont le signe, la trace de ce qui ne va pas inconsciemment pour vous. Il vous invite à dire à haute voix, sans restriction ce qui vous vient à l'esprit. Le psychanalyste se sert de l'interprétation pour démêler avec vous les conflits inconscients dont vous souffrez. Le travail est basé sur l'écoute et la parole, il consiste à élucider avec vous ce qui persiste comme désir, ce qui résiste et fait souffrir afin que la guérison puisse advenir.  

   echo-et-narcisse    images (1)   La-pr-histoire-de-la-psychanalyse   charenton phobie 

"Il existe infiniment plus d'hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d'hommes vraiment et réellement civilisés"      Essais de psychanalyse 1927 Sigmund Freud