Dominique Heritier - Psychologue clinicienne, Psychanalyste

BIBLIOGRAPHIE


PicassoBacchanalZE 300x247

DEPRESSION NERVEUSE

  • La dépression nerveuse . Francis Ancibure . Marivi Galan-Ancibure. Marie Jean Sauret. Les Essentiels milan. Avril 2006
L’évocation massive de la dépression au XXe siècle contraste avec le silence relatif des siècles précédents. Par le passé, il était question de mélancolie ; aujourd’hui, cette dernière paraît dissoute dans le terme de "dépression". Ce hiatus pose la question des causes de l’état dépressif et de son lien avec la modernité.
Sans écarter l’aspect biologique, on peut souligner la puissance de l’environnement culturel dans l’apparition de ce mal. Même s’il existe plusieurs formes de dépression, elles ont en commun l’opposition à l’Autre. Cet ouvrage tente d’expliquer la dépression nerveuse et ses différentes manifestations.

Lire la suite : DEPRESSION NERVEUSE

différence sexuelle

jean Marie ForgetY-a-t-il encore une différence sexuée ? Jean Marie Forget

ERÈS BROCHÉ PARU LE : 23/01/2014


Alors même que la sexualité semble envahir l'ensemble de la vie sociale, on constate une difficulté des hommes et des femmes à trouver l'assise de leur identité sexuée. Confrontés a un discours social qui réduit la différence sexuée à une affaire toute relative, liée aux "genres", les hommes et les femmes expriment souvent leur mal-être de façons détournées.

Les femmes, privées de la fiabilité d'un discours qui assurerait leurs droits et la reconnaissance de la différence, posent de manière indirecte des questions sur leur féminité en développant des troubles alimentaires, en recourant à une IVG en dépit de la contraception, en se confrontant à des échecs scolaires ou professionnels brutaux et incompréhensibles.
De leur côté, les hommes aussi ont du mal à affirmer leur position masculine, oscillant entre un autoritarisme, des propos sans consistance et des mises en acte inconséquentes.

En les rapportant aux conditions de la parole et aux formules de la sexuation introduites par Jacques Lacan, Jean Marie Forget propose de décoder ces manifestations symptomatiques. Pour lui, elles révèlent les difficultés à reconnaître l'altérité, qui s'expérimente dans la différence sexuée, comme fondement de la subjectivité de chacun : l'altérité entre les êtres qui, quand elle est bafouée, resurgit dans des débordements racistes, et l'altérité à regard de soi-même qui à notre insu s'échappe dans nos actes.
Car, ce qui fait de nous des êtres de parole est à jamais insaisissable, mais l'est différemment en position d'homme ou de femme.

DISCOURS

images