Dominique Heritier - Psychologue clinicienne, Psychanalyste

BIBLIOGRAPHIE

PicassoBacchanalZE 300x247

IDENTITE SEXUEE

41YMVR1H46L. UY250

Le sexe mène le monde 

Colette Chiland Ed. Calmann-Lévy - coll. Le Passé recomposé, 1999

"A chaque instant de notre vie, nous sommes un homme ou une femme, et nous sommes soumis à la pression de la sexualité. L'identité sexuée, les choix amoureux, les errances du désir... Tout montre l'importance de la différence sexuelle. A trop vouloir gommer cette différence, on nie une dimension essentielle de l'humanité. Mais la différence ne devrait pas entraîner l'inégalité ; pourquoi les femmes ont-elles alors consenti si longtemps à leur infériorisation ?A trop réduire la sexualité à l'érotisme, on perd toute la richesse de la tendresse, de l'intimité. Et l'on ne saurait parler d'amour sans tendresse et sans oubli de soi... Or, si le sexe mène le monde, l'amour est la grande affaire de notre vie..."

INCONSCIENT

slide-1-1024

INHIBITION ET HYPERACTIVITE

l'inhibition 

De l'inhibition à l'hyperactivité Dirigé par Hélène Lazaratou, Bernard Golse

L’hyperactivité dans le monde anglo-saxon est considérée comme l’un des troubles neuropsychiatriques les plus fréquents au cours de l’enfance. Toutefois, on constate de grandes divergences épidémiologiques entre différents pays qui témoignent d’un manque de consensus entre les critères diagnostiques. L’hyperactivité pose des questions quant aux définitions du normal et du pathologique dans l’évolution mentale de l’enfant et sur l’acceptation par la société d’un supposé trouble de l’enfant.

Une position de retrait, des interactions réduites, la pauvreté des échanges verbaux et la pauvreté du contenu imaginaire constituent l’expression du fonctionnement psychique des enfants inhibés.

Lire la suite : INHIBITION ET HYPERACTIVITE