ATTACHEMENT ET CLINIQUE

Catégorie : BIBLIOGRAPHIE

1931Attachement et cliniques  Numéro 175 - Revue trimestrielle Coordination : Marthe BARRACO DE PINTO

Ont participé à ce numéro : Frederic ATGER - Maurice BERGER - Emmanuelle BONNEVILLE-BARUCHEL - Marion CANNEAUX - Irene CAPPONI - Veronique COHIER-RAHBAN - Emmanuelle COHIN - Annie DE BUTLER - Bernard GOLSE - Christine HORBACZ - Stephanie LEBLANC - Bernadette LEGRAND - Myriam MADILLO-BERNARD - Raphaele MILJKOVITCH - Agnes MOREAU - Gerard NEYRAND - Violaine PILLET - Marie-paule SAUDERAIS - Rodolphe SOULIGNAC -

©2007 Dialogue Recherches sur le couple et la famille

Qu'apporte aujourd'hui la théorie de l'attachement dans notre clinique du bébé, de l’enfant, de l’adolescent, du couple et de la famille ?

La théorie de l'attachement, formalisée par John Bowlby dès les années 1950, met l'accent sur une approche relationnelle de la construction psychique de l'être humain. Avec la psychanalyse, c'est le singulier, l'intrapsychique qui est central, avec la théorie de l'attachement c'est la création du lien.

Après des années de polémiques sur ces antagonismes qui portaient sur la place de la pulsion, l'avènement du soi, la construction de la représentation avec la valeur de l'absence, la place de la sexualité infantile, la place à accorder à l’intersubjectif, comment créer des articulations ? Actuellement, dans un climat de recherche, ces questions sont débattues. Ce dossier donne la parole à des cliniciens et à des chercheurs qui s'intéressent à une approche prenant l'attachement comme axe de travail, qui tentent de jeter des ponts entre les théories, qui rouvrent ces questionnements. De Montréal à Papeete, différents témoignages de pratiques enrichissent cette réflexion.