FOLIES DU DESIR

Catégorie : BIBLIOGRAPHIE

3484Folies du désir Numéro 25 - Revue semestrielle

Ont participé à ce numéro : Helene BLAQUIERE - Gorana BULAT-MANENTI - Jorge CACHO - Pierre-henri CASTEL - Fanny CHEVALIER - Thomas CLERMONT - Marie-laure DUBREUIL-LEMAIRE - Christian FIERENS - Jean-marie FOSSEY - Helene GODEFROY - Georgy KATZAROV - Catherine KOLKO - Philippe KONG - Monique LAURET - Karima LAZALI - Silvia LIPPI - Pierre MARIE - Catherine MILLOT - Genevieve MOREL - Olivier OUVRY - Gerard POMMIER - Eric SANDLARZ - Marc STRAUSS - Rene TOSTAIN - Anna ZANON - 

©2015 Clinique lacanienne -La- Revue internationale

On n’a pas attendu Freud pour s’interroger sur les paradoxes que montre le désir humain, voire ses impasses insurmontables. Mais Freud, le premier, en a révélé la cause au moment même où il découvrait la force indestructible d’un désir inconscient qui taraude le sujet à son insu et bien souvent à contre-courant de ce qu’il semble vouloir. Le désir surgit de la perte irréductible de l’objet qui le cause dans un mouvement de retrouvailles désormais aussi impossible qu’infini, car gouverné par le fantasme. D’où cette recherche incessante qui affole le sujet sitôt qu’il croit approcher de son objet, au point de préférer s’empêtrer dans des stratégies d’évitement, à l’exemple de l’insatisfaction hystérique ou de l’annulation obsessionnelle.

Dès lors, les méandres alambiqués qu’emprunte le désir humain n’apparaissent-ils pas comme de pures folies ?