Dominique Heritier - Psychologue clinicienne, Psychanalyste

PSYCHANALYSE ET PSYCHOSE

Le séminaire : livre III : Les psychoses (1955-1956)

Jacques LACAN, ; Jacques Alain MILLER, Paris; seuil, 1981, Le champ freudien
Résumé :

C'est à partir du célèbre cas Schreber, dont S. Freud a étudié les écrits, que Jacques Lacan tente d'expliquer, lors de son séminaire 1955-1956, les psychoses. Face à ce trouble psychique grave, la psychanalyse s'est longtemps sentie impuissante au niveau thérapeutique et théorique.

La thèse soutenue ressemble à un défi : expliquer les psychoses, c'est avoir compris ce que veut dire "être père".
Les analyses de J. Lacan privilégient le cas du délire paranoïaque qui est une reconstruction de la réalité.

 Que nous font-elles découvrir ?

Que les psychoses sont l'effet d'une opération psychique très précoce, bien antérieure au refoulement et au conflit oedipien, antérieure même à l'acquisition du langage et qui compromet l'accès de l'être humain à la condition de sujet parlant en son nom propre.


C'est dans ce séminaire que l'enseignement de J. Lacan rencontre pour la première fois la question du père et de son rôle structurant dans le devenir psychique de l'enfant. Ce texte, d'une grande richesse, corrige l'idée reçue selon laquelle la psychanalyse se réduirait à la découverte de la relation érotique de l'enfant à sa mère.