Dominique Heritier - Psychologue clinicienne, Psychanalyste

FREUD ET LA PSYCHANLYSE

feud et l'inconscient

La psychanalyse a modifié considérablement la pratique des psychothérapies. Elle est née du travail scientifique de Sigmund Freud qui fut confronté aux phénomènes inconscients avec l’hypnose. Il abandonna l’hypnose en constatant que les effets de celle-ci n’étaient pas exploitables à long terme.

C’est alors qu’il commença à écouter ses patients et qu’il put ainsi constater les effets psychothérapeutiques de la parole dans certaines conditions précises.

 

Une nouvelle science est née, permettant  de soigner un nombre impressionnant de symptômes, si bien que la médecine de ce siècle ne peut faire l’économie du savoir psychanalytique.

La psychanalyse permet à un être en souffrance de régler les symptômes qui l’empêchent d’avancer et de trouver la place qu’il désire dans l’existence.On rentre ainsi  en psychanalyse avec un certain nombre de symptômes qui font souffrir et on en sort allégé,  débarrassé du poids de ses troubles.

 

Que ces symptômes touchent:

  • à l’humeur (dépression, mélancolie,...),
  • à la pensée (doute, rumination,...),
  • au comportement alimentaire (anorexie, boulimie,...),
  • aux relations avec les autres (problèmes de couple,...)
  • ou avec soi-même (manque de confiance en soi,...),
  • ou encore à l’organisme (troubles psychosomatiques,...),

la psychanalyse va permettre d’en venir à bout progressivement.  C’est une véritable transformation qui mène à l’acceptation de soi, au fur et à mesure de la découverte de l’inconscient.